L’écho de la Carrière

Les 48 heures de l’agriculture urbaine

Dans le cadre du festival des 48h de l’Agriculture Urbaine, l’association Nantes Ville Comestible (coordinatrice de l’événement) proposera des animations autour de l’agriculture urbaine et du jardinage, accompagnée d’autres structures. Elle sera présente dans le centre ville le 21 avril, et sur le site Complètement Nantes le 22 avril.

Yann Lescouarch, organisateur des 48h de l’Agriculture Urbaine, a donné son point de vue sur l’événement :

En quoi consiste le festival Les 48h de l’Agriculture Urbaine ?

« Le festival a vocation à mettre en lumière les acteurs et les initiatives de l’Agriculture Urbaine sur la métropole nantaise. Plusieurs thématiques seront évoquées : la valorisation des déchets ou l’alimentation entre autres. »

Pouvez-vous parler de l’association Nantes Ville Comestible en quelques mots ?

« C’est une association dont les membres sont pluridisciplinaires : des citoyens, des professionnels ou encore des associations. Le but est de fédérer et promouvoir les acteurs et les initiatives de la ville de Nantes. Un des projets de l’association est de créer une Maison de Création des Agriculteurs Urbains, qui serait un centre de ressource, un espace d’expérimentation pour les acteurs de l’Agriculture Urbaine. »

Quelles sont les actions prévues en partenariat avec Nantes Métropole ?

« Beaucoup d’animations sont programmées, entre autres des ateliers participatifs, des visites, des débats, une dégustation, des conférences, et pour finir la soirée DJ Label Arpège. En bref, des activités variées pour petits et grands ! »

Quel est l’objectif des 48h de l’Agriculture Urbaine ?

« C’est en quelque sorte d’être au printemps ce que la fête de la musique est à l’été. L’objectif est de s’approprier les quinze villes de France et de Belgique et de les végétaliser pour en faire des espaces naturels de bien-être. »